L’intérêt pour les voitures anciennes progresse en Allemagne

L’Allemagne est aujourd’hui le premier marché européen pour les voitures anciennes. Ainsi, plus de 2 millions d’oldtimers et de youngtimers sont sur les routes allemandes. Un quart de ces voitures sont immatriculées avec des plaques historiques (H). Selon une étude de BBE Automotive, le nombre de voitures de plus de trente ans pogresse régulièrement, étant passé de 675 000 à 857 039 entre 2018 et 2020. Entre 2008 et 2018, ce nombre avait augmenté de 8,2% par an en moyenne. Plus des deux tiers des voitures anciennes valent moins de 20 000 euros. Seulement 7,4% d’entre elles se situent sur segment supérieur à 50 000 euros.

oldtimers online auction

Un phénomène populaire

L’engouement pour les voitures anciennes transparaît dans les enquêtes d’opinion. Selon une enquête de l’Institut de sondage Allensbach, 43% des personnes interrogées se disent « heureuses de voir circuler une voiture classique. » Un bon tiers (35%) pensent que les voitures anciennes « contribuent à la préservation du patrimoine culturel technique ». Au moins 17 % des personnes interrogées souhaiteraient en posséder une, mais la grande majorité pensent que les voitures anciennes sont un passe temps que tout le monde ne peut se permettre.

Un intérêt focalisé sur les marques allemandes

Sans surprise, les collectionneurs allemands aiment les marques allemandes. Avec 72% de part de marché, les marques allemandes représentent la plus grande part des immatriculations de voitures anciennes. 60% du stock est ainsi réparti entre les cinq marques les plus populaires Mercedes, Volkswagen, Porsche, BMW et Opel.Viennent ensuite les marques italiennes et britanniques avec 6%, et les marques françaises et américaines avec 5% chacune. Les dix modèles les plus populaires représentent 30% des homologations en plaque historique.

Les voitures anciennes les plus communes sont la VW Coccinelle et la Mercedes W123. Voiture autrefois la plus produite au monde, la coccinelle est la vedette du marché des anciennes en Allemagne, avec 51 009 exemplaires immatriculées. Certaines Coccinelle sont d’ailleurs plus récentes, la dernière Ultima Edicion est sortie en 2003 de la chaîne de production au Mexique.

Le numéro deux parmi les voitures classiques après la VW Beetle est la Mercedes W123. Voiture culte des années 70-80, la W123 (1976-86) a incarné le renouveau industriel allemand d’après guerre, et constitue aujourd’hui encore une référence en matière de solidité et de fiabilité.

La part des marques japonaises est en hausse, notamment pour les youngtimers. Ces dernières représentent onze pour cent des youngtimers (15-29 ans), trois fois plus que pour les voitures anciennes (3%).

L'immatriculation H s'applique surtout au segment haut de gamme

Tous les propriétaires d’une voiture de plus de 30 ans n’adoptent pas l’immatriculation historique (avec le «H» à la fin). Selon la Federal Motor Transport Authority (KBA), 522 794 sont enregistrés sous cette immatriculation H sur un total de 857 039 voitures, ce qui correspond à 61% des véhicules de plus de 30 ans. Ce sont surtout les voitures les plus puissantes qui sont ainsi immatriculées, en raison de l’avantage fiscal associé. Pour la première fois, plus d’un demi-million de voitures classiques ont été immatriculées sous des plaques historiques en 2020, soit 1,1% du parc automobile allemand.

Les villes les plus riches concentrent l'essentiel du marché

La plupart des voitures anciennes sont immatriculées dans des villes à fort pouvoir d’achat et dans les régions les plus impliquées dans l’industrie automobile. C’est ainsi à Munich qu’il y a le plus de voitures anciennes, avec 19 633 voitures immatriculées, soit 2,7% de toutes les voitures immatriculées dans la capitale bavaroise. Berlin et Cologne suivent aux deuxième et troisième places avec 17 183 et 15 111 voitures anciennes immatriculées. À Berlin, le pourcentage de voitures anciennes est de 1,4%, (presque la moyenne nationale), à Cologne, il est plus élevé, à 1,9%. De même, Brême et Stuttgart, hauts lieux de l’industrie automobile allemande, sont des bastions de la voiture ancienne, leur part y est plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale.

Share:

Plus de blogs

Envoyez nous un message