Quelle est l’importance du matching number pour les voitures anciennes?

Si vous collectionnez des anciennes, vous devez avoir entendu parler du matching number. C’est devenu un exigence essentielle pour la plupart des acheteurs de voitures et joue un rôle important dans la valorisation des véhicules de collection.

Que signifie Matching Numbers?

La correspondance des numéros (ou «matching numbers») signifie qu’une voiture a toujours ses principaux composants d’origine.

Le numéro le plus important est le numéro d’identification du véhicule (VIN) («numéro de châssis»), car il sera utilisé pour s’assurer que tous les autres numéros correspondent. Le VIN est un code unique utilisé par l’industrie automobile depuis 1954 aux États-Unis et normalisé en 1981. De 1954 à 1981, chaque constructeur a utilisé son propre format. Selon les normes internationales en vigueur (ISO 3779), les numéros VIN comportent 17 caractères, y compris l’identifiant mondial du constructeur, une section de « descripteur » de véhicule et une section d’identification de véhicule.

La liste des « principaux composants » ne fait pas l’objet d’un consensus parmi les collectionneurs, et c’est un des problèmes soulevés par l’exigence du matching number. Le numéro de moteur doit correspondre au numéro de châssis de la voiture, c’est la principale exigence. Cela signifie que le moteur est celui qui était dans la voiture quand elle est sortie de l’usine. Pourtant, d’autres composants majeurs peuvent être envisagés, tels que la transmission, les collecteurs d’admission, les collecteurs d’échappement, les panneaux de carrosserie et même les carburateurs. Ces composants contiennent souvent des dates, des numéros de moulage, des numéros de modèle, des VIN, des numéros estampillés ou des codes qui doivent correspondre à ceux d’origine. Aucun équipement supplémentaire n’est alors acceptée, la couleur doit être identique à celle à la sortie de l’usine, les jantes doivent être conformes.

Dans la plupart des cas, les pièces qui sont généralement remplacées en raison d’une usure régulière sont considérées comme des composants mineurs. Ils n’affectent pas la valeur de la voiture. Les composants mineurs incluent la sellerie, certains chromes, les freins et les composants électriques.

Comment vérifier qu'une voiture ancienne est matching number?

Tout d’abord, vous devez trouver les chiffres par vous-même, ce qui implique un peu de connaissances sur la voiture elle-même. Vous devez vous concentrer sur:

  • Le numéro VIN, car il permet de contrôler les autres numéros sur les pièces du véhicule. Vous devez vérifier les numéros VIN sur le châssis lui-même. Ceux-ci doivent absolument correspondre aux papiers d’immatriculation de la voiture, sinon la voiture ne correspond pas à son titre ou elle a subi une reconstruction complète.

  • La plaque VIN du moteur. La séquence des numéros de fin sur l’estampille VIN du moteur doit correspondre à l’estampille VIN du véhicule (sinon, le moteur n’est pas celui d’origine). Notez que vous ne trouverez pas une telle estampille sur les voitures construites avant la fin des années soixante. Pour ces voitures, vous devrez rechercher les dates de fabrication estampées sur le bloc moteur et les collecteurs d’échappement et d’admission. Les dates de coulage de ces pièces doivent être cohérentes avec la date de construction de la voiture (quelques semaines avant).

  • La plaque VIN du moteur. La séquence des numéros de fin sur l’estampille VIN du moteur doit correspondre à l’estampille VIN du véhicule (sinon, le moteur n’est pas celui d’origine). Notez que vous ne trouverez pas une telle estampille sur les voitures construites avant la fin des années soixante. Pour ces voitures, vous devrez rechercher les dates de fabrication estampées sur le bloc moteur et les collecteurs d’échappement et d’admission. Les dates de coulage de ces pièces doivent être cohérentes avec la date de construction de la voiture (quelques semaines avant).

La plaque sur le montant intérieur de la porte du conducteur vous indique la date de construction de la voiture, la couleur de la peinture extérieure d’origine et la couleur intérieure d’origine. Ces données vous permettent de vérifier l’authenticité des couleurs et de la finition de la voiture.

Les avantages du matching number

  • Authenticité indéniable

Il n’y a rien de tel qu’une voiture dans son état d’origine. Vous prenez le volant et ressentez les vraies sensations qu’avait le premier propriétaire de la voiture. Vous êtes connecté à ce passé et votre voiture est un véritable représentant de son époque.

  • La valeur de la voiture

Regardons les choses en face, une ancienne matching number est beaucoup plus facile à vendre qu’une voiture modifiée. Cela ne garantit pas nécessairement une histoire claire et saine, mais c’est rassurant. À moins que la voiture ne soit un modèle extrêmement coûteux, il y a peu de chances qu’elle ait été détruite ou gravement endommagée au cours de son existence s’il s’agit d’un matching number. Et pour cela, vous n’avez besoin d’aucune expertise pour deviner, il suffit de lire les chiffres !

  • La beauté du geste

Quel bonheur de tout savoir de sa voiture, de pouvoir attester de sa conservation. C’est aussi ça le matching number, une affaire de passion et de rigueur…

Des projets industriels incertains

Pourquoi le matching number ne sert à rien

  • Trop d’efforts pour une question secondaire ?

Savoir si votre voiture est dans sa configuration d’usine n’est pas chose aisée, surtout pour les véhicules les plus anciens. Certains constructeurs automobiles existants ont tenu des registres précis de toutes leurs voitures, d’autres n’en ont pas ou ont simplement disparu …

Alors, comment savoir si une voiture correspond parfaitement aux numéros? La possession d’un dossier photo datant du premier propriétaire peut aider, mais souvent le matching number est difficile à prouver.

  • Cela plombe le prix des restaurations

Restaurer une voiture en visant le matching number peut être un gouffre financier. Si vous possédez déjà le moteur et le châssis d’origine, vous avez un grand avantage. Alors que si votre châssis est pourri ou si votre bloc moteur est fissuré, vous devrez le faire réparer pour conserver les numéros correspondants. Cela peut être si difficile que certaines voitures classiques coûteuses sont restaurées en utilisant deux voitures. Une pour le matching number et l’autre pour les pièces de rechange … Pour certaines voitures (comme les voitures de course), c’est tout simplement irréalisable. Au mieux, l’élément manquant sera remplacé par un élément identique. Au final, le matching number pousse les coûts à la hausse et participent de la pression sur les prix des anciennes.

  • Il interdit de belles rénovations en restomod

Le matching number implique aussi des concessions lorsque l’on souhaite conserver une voiture dans son état d’origine. Vous ne pouvez pas mettre votre voiture aux standards modernes. Ne pensez pas remplacer des freins à tambour par des disques, si ce n’est pas ainsi que votre voiture est sortie d’usine. Oubliez les kits d’allumage électronique, la direction assistée, les vitres électriques ou la climatisation s’ils ne sont pas d’origine. Votre voiture est matching number, mais ce n’est peut-être pas la meilleure expérience de conduite…

Conclusion: tout dépend de la bête!

Sur une jolie petite voiture, les exigences relatives au matching number ne sont pas nécessairement pertinentes. À moins que ce ne soit l’ancienne voiture de Barack Obama, de Michel Platini ou de quelque chanteur célèbre, on voit mal pourquoi on devrait faire autant de concessions. En revanche, si vous êtes l’heureux propriétaire d’une Ferrari 250 GT ou d’une Bugatti type 57 SC Atlantique, vous avez de bonnes raisons de la garder matching number. Tout dépend de votre ancienne…

Share:

Plus de blogs

Envoyez nous un message