Hispano Suiza et Delage à l’heure de la renaissance?

Hispano Suiza annonce le lancement de son deuxième modèle, la Hispano Suiza Boulogne, une évolution sportive de la Hispano Suiza Carmen. L’entreprise prévoit d’en produire cinq versions. Le bolide, fort de sa propulsion électrique de 1114 chevaux, atteint les 100 km / h en 2,6 secondes. Elle bénéficie d’un poids allégé de 200 kgs par rapport à la Hispano Suiza Carmen standard.

Hispano-Suiza est une marque de légende, fraco-suisse et espagnole. Dédiée à la production d’automobiles et d’équipements aéronautiques, on lui doit des modèles d’exception comme la H6, la J12 ou la K6. Rivalisant avec la Bugatti Royale, la J12 (appelée aussi type 12 ou type 68) bénéficiait d’un V12 de 11.3L atteignant les 250 chevaux. Les Hispano Suiza sont aujourd’hui très recherchées sur le marché des anciennes.

Hispano Suiza cars

Une appellation historique

L’appelation Hispano Suiza Boulogne n’est pas inconnue des passionnés de la marque. C’est en effet le nom de la version course du Coupé Hispano Suiza H6 de 1921. Voiture de haute performance, elle doit son nom à une course d’endurance autour de la ville française de Boulogne. Hispano Suiza y a remporté trois victoires consécutives, avec André Dubonnet (1921), Paul Bablot (1922) et Léonce Garnier (1923), au volant de la Hispano Suiza H6.

Hispano Suiza

Développée grâce à la formule E

Hispano Suiza indique que la Carmen Boulgne doit sa technologie aux développements de série de courses de la Formule E. Equipée de deux moteurs électriques alimentant chacune de ses roues arrière et dotée de batterie lithium-ion polymère, elle dispose d’une autonomie de près de 400 kms. L’ensemble du chassis de la Hispano Suiza Carmen Boulogne est en fibre de carbone.

La voiture peut être achetée pour la bagatelle de 1,65 million d’euros et sera livrée à partir de 2022.

Delage dans le sillage d'Hispano Suiza ?

Au début du XXe siècle, Delage occupait le même espace qu’Hispano, avec d’autres marques célèbres telles que Bugatti, Delahaye et Talbot-Lago. La marque s’apprête à vivre une renaissance comparable, avec le développement d’une hypercar hybride appelée Delage D12.

L’objectif du projet Delage D12 est de créer une voiture de route offrant les sensations d’une Formule 1. La Delage D12 ressemble donc à une voiture de F1 avec un cockpit fermé. Elle sera dotée d’un groupe motopropulseur V-12 de 7,6 litres couplé à un moteur électrique pour une puissance combinée de 1100 chevaux. La Delage D12 devrait atteindre les 100 km/h en seulement 2,5 secondes.

Delage D12 project

Des projets industriels incertains

La Hispano Suiza Boulogne comme la Delage D12 sont des voitures exclusives. Produites respectivement à 5 et 30 exemplaires à partir de 2021-22, elles seront proposées chacune aux alentours de 1.6-1.8 millions d’euros. Entrant en compétition directe avec Bugatti, MacLaren et Ferrari, elles devront trouver leur place dans la durée. Et maitriser leurs couts, car le développement et la production de tels engins peuvent se transformer en gouffres financiers. L’avenir dira si l’aventure est pérenne.

Retrouver des Delage ou des Hispano, c’est une perspective réjouissante pour les passionnés de voitures anciennes. La marque automobile Hispano-Suiza avait déjà connu une tentative de renaissance au début des années 2000, avec des concept cars, telle la HS21 de 2000, la K8 de 2001 ou la HS21 GTS de 2002. Mais l’exemple Bugatti le montre. Il est difficile pour un petit constructeur de trouver sa place sans s’adosser à un gros producteur. Ces derniers proposent déjà de voitures de série perfomantes, voire très sportives. Il n’est pas certain que ces supercars produites en petite série dispose d’une demande suffisante pour espérer atteindre la rentabilité.

Uncertain industrial projects

Share:

Plus de blogs

Envoyez nous un message